Les secrets du modèle «Torres». «Guitar Salon International

  • H International Cerisier lumineux 180 LED 1M80 blanc chaud
    Cerisier lumineux décoratif équipé de 180 LED blanc chaudCe modèle de 1M80 créera une ambiance chaleureuse dans votre salon, vitrine, commerce....(Livré avec adaptateur 220V) Il est idéal pour l'intérieur (Norme IP44)Il tient tout seul au sol grâce à
  • Seymour Duncan Secret Agent Neck BK
    Seymour Duncan Brad Paisley Signature Secret Agent Telecaster - Neck Pickup, tele-style pickup for electric guitars, designed for Fender Esquire models to be mounted underneath the pickguard, Brad Paisley signature pickup, Seymour Duncan Custom Shop, hand built in Santa Barbara, USA, full, warm, almost jazzy

Nous avons reçu un nouvel article de notre ami Youri Soroka. Dans l'article Youri décrit en détail le processus de construction de son modèle "Torres", récemment arrivé chez GSI (2020 Youri Soroka «Torres» SP / CSAR).

Les secrets du modèle "Torres" – par Youri Soroka

Antonio de Torres (1817-1892) était connu pour rassembler toutes les innovations de son temps et créer ce que nous connaissons aujourd'hui comme la guitare classique moderne. Son sens des proportions, la beauté de ses courbes, son goût infaillible, sa profonde connaissance du bois et sa sensibilité tactile lui ont permis de construire des guitares qui fascinent et inspirent encore aujourd'hui. On estime que Torres a construit environ 320 guitares au cours de sa vie, mais seulement une centaine d'entre elles ont survécu à ce jour. Approfondir son génie a été possible grâce à l'œuvre monumentale de José L. Romanillos qui, dans son livre "Antonio de Torres: Guitar Maker – Sa vie et son travail", nous a fait découvrir son parcours, ses méthodes de construction, et catalogué 88 guitares de tailles et de descriptions variées: une véritable mine d'or de connaissances.

Une autre grande source d'information pour moi était "Cahier d'Atelier, la construction d'une guitare classique" de Robert Bouchet (1898-1986). Ce magazine a noté tous les processus associés à la construction d'une guitare, avec de précieux commentaires et explications de Daniel Friederich. C'est un livre qui m'a énormément aidé à découvrir comment utiliser et appliquer des méthodes plus traditionnelles que Torres utilisera probablement tout au long de la journée. Bien qu'autodidacte, Robert Bouchet était un visiteur assidu et passait beaucoup de temps à regarder la boutique de Julian Gomez Ramirez, qui lui fabriqua une guitare en 1938. Les connaissances acquises en observant l'ont servi plus tard dans sa carrière de luthier.

Romanillos dit: "Bouchet a été étroitement lié dans son développement à l'école de Torres et a tiré ses méthodes de Torres et en partie, bien que dans une moindre mesure, de Gomez Ramirez."

Depuis le tout début, le travail de Torres a eu une énorme influence sur mon style de guitare. J'ai tout de suite été attiré par l'esthétique et le son de ses guitares. C'est pourquoi, dans cet article, je voudrais décrire quelques méthodes de construction spécifiques à Torres et aux premiers fabricants espagnols qui ont suivi Torres. J'applique également ces méthodes et principes lors de la construction de mes instruments. Evidemment j'ai un modèle qui lui est dédié, appelé "Torres".

Rosettes et décorations

La beauté et la simplicité des rosaces de Torres sont une source d'inspiration infinie.

Comme l'a fait Torres, j'assemble mes rosaces directement dans la table d'harmonie, ce qui facilite la personnalisation dans différentes guitares. Pour cet outil en particulier, j'ai pris le temps de teindre mon placage en vert, car les couleurs de placage disponibles dans le commerce sont très différentes de celles utilisées par Torres.

Colle animale

J'utilise des colles animales traditionnelles tout au long du processus de construction, tout comme elles étaient utilisées par les luthiers du passé. Je mélange de la colle cutanée et de la colle osseuse dans des proportions différentes pour différents types ou opérations de collage. Pour coller le renfort supérieur, j'utilise principalement de la colle à os avec environ 20% de colle pour cuir, car la colle pour cuir se rétracte davantage et crée une tension. Cela pourrait entraîner des déformations de la fine dalle d'épinette. Mais le même effet est un avantage lors du collage des fixations. La colle aspire les liens en séchant. Pour la plupart des colles pour le cou et le corps, j'utilise une partie de colle pour la peau et trois parties de colle pour os.

Solera et assemblage libre

Pour construire la solera, j'ai utilisé du noyer canaletto car c'est un bois stable et facile à travailler. Le manche de la guitare est parallèle à la table et l'action correcte est obtenue en façonnant la touche. J'ai utilisé une semelle convexe puis un grattoir pour creuser une cavité pour recevoir le dôme du dessus. Je n'ai utilisé aucun modèle; J'ai juste essayé d'obtenir une courbe agréable et lisse tout le long et dans toutes les directions.

L'une des caractéristiques de la première école espagnole de lutherie qui m'attire est que les guitares sont assemblées sur une solera selon ce qu'on appelle la méthode du "montage libre". Il n'y a pas de moule rigide pour s'assurer que les côtés suivent avec précision la plantille. Les côtés sont simplement pliés à la ligne sur un tube chaud et cela se traduit par une légère asymétrie, presque invisible à l'œil nu. C'est quelque chose qui donne à chaque instrument son propre caractère et son caractère unique.

Cette méthode, bien que plus difficile à réaliser, donne beaucoup de liberté et permet de changer facilement de plantille, d'écailles, etc.

Epaisseurs

Avec la fabrication de la guitare, la qualité sonore finale est largement déterminée par les épaisseurs du dessus, du bas et des côtés, ainsi que par le choix du bois. Après avoir étudié les informations citées dans le catalogue des guitares connues produites par Romanillos, ainsi que les tables avec les tailles disponibles (y compris la guitare numérotée SE 114 qui appartenait à Tárrega), j'ai pu observer une tendance de Torres à utiliser des dos assez épais (par rapport à autres fabricants). Les côtés, par contre, sont très fins (probablement la raison en était la facilité de pliage). La table d'harmonie, quant à elle, a des épaisseurs variables: plus épaisse dans la zone centrale et plus fine dans la périphérie. En effet, Torres construisait une structure raffinée et résonnante sur une base solide. D'après mon expérience, le dos solide aide à créer un son puissant et une meilleure projection sonore. Les côtés minces aident à obtenir une résonance du bas du corps et le plateau plus fin donne une richesse incomparable au son. Le défi est de trouver un bon équilibre avec l'épaisseur du plateau. Chaque pièce de bois est unique et nos sensations et expériences tactiles nous permettent de trouver la flexibilité optimale.

En collant le chevalet d'une guitare, j'essaye de trouver la tension optimale pour trouver la meilleure qualité sonore.

Renforcement du dôme et du ventilateur

Une autre caractéristique importante de la guitare d'architecture Torres est le dôme de la partie inférieure de la table d'harmonie. En effet, la rigidité ajoutée est essentielle pour permettre une table d'harmonie plus fine et un contreventement plus léger. Le doming aide également à augmenter la stabilité et dans une certaine mesure à éviter les fissures dans la table d'harmonie pendant le changement climatique.

Les entretoises radiales collées à la table d'harmonie dans une solera évidée aident à maintenir le dôme.

Barres transversales

Dans les guitares Torres, les barres transversales ne sont pas festonnées aux extrémités car leur hauteur est maintenue sur toute la longueur. Toutes les barres sont ancrées sur les côtés avec des blocs triangulaires. À mon avis, cela offre plusieurs avantages tels qu'une résistance à la torsion accrue et une réduction de la tension associée à la flexion des nervures, en particulier en combinaison avec les côtés minces.

De nos jours, la méthode «espagnole» pour coller le dessus sur les côtés consiste à utiliser des blocs simples aussi appelés «tentellones», collés un à un. Dans la plupart de ses guitares, Torres utilisait des doublures continues pour le dessus et le dos. J'utilise des méthodes manuelles simples pour couper le revêtement et les coller ensuite à l'aide de pinces artisanales.

Aujourd'hui, le processus de fermeture du corps adopté par la plupart des luthiers consiste à coller d'abord les barres transversales à l'arrière, puis à ajuster les encoches et à coller l'assemblage sur les côtés. La méthode de Torres est différente car les barres arrière sont placées sur les blocs précédemment collés sur les côtés. Cela aide à stabiliser la structure. Une fois les barres collées, vous pouvez donner la courbe désirée aux barres, qui définira alors l'arche du dossier. La colle est ensuite appliquée simultanément sur les barres et les garnitures. La plaque arrière est placée puis resserrée avec un fil de coton. Environ 100 mètres de corde sont nécessaires pour ce processus. Lorsque vous travaillez avec une colle animale, il est important de chauffer la zone de liaison pour que la liaison soit efficace. La méthode traditionnelle consiste à utiliser une flamme, un peu de coton imbibé d'alcool sur un bâton, ou tout simplement en mettre un peu. d'alcool sur les articulations et allumez-le. Le temps de combustion de l'alcool est suffisant pour chauffer le bois et activer la colle. La connexion de la table d'harmonie est un processus important qui affecte le son final. Lorsque nous utilisons cette méthode, nous vérifions et surveillons l'humidité de l'environnement pour éviter de créer des tensions. On recouvre alors la structure qui est déjà suffisamment solide pour éviter d'éventuelles déformations. L'inconvénient de cette méthode est que l'exécution est compliquée et que la quantité excessive de colle qui est extraite est impossible à enlever.

Ligatures et fils

Une seule rainure pour loger les ourlets et la reliure pleine épaisseur donne une plus grande rigidité au corps. Les filets sont faits de plusieurs couches de bois dur, le tout laminé avec de la colle animale. Cela crée un bord très solide et offre une bonne alternative au revêtement en bois massif. Evidemment, pour les très gros filaments dépassant 4 mm, il est préférable d'utiliser une saillie séparée.

Collage du dos et des ligatures avec une ficelle.

Collez le pont

Il s'agit d'une méthode traditionnelle de collage du pont à l'aide d'une corde et de cales. Le couronnement du sommet est un peu plus grand que l'arc du pont ce qui permet un collage parfait sur toute la longueur en appuyant uniquement sur les ailes. Grattez la surface de collage du pont avec un grattoir convexe pour créer une légère concavité. Cela empêche les bords fins du pont de se soulever. La même procédure peut également être appliquée en collant le clavier.

terminer

Les pores sont remplis de pierre ponce et la guitare est ensuite entièrement polie avec des boutons.

Ensuite, la guitare est terminée!

Voir 2020 YOURI SOROKA «TORRES» SP / CSAR à GSI

Article Partagé et Traduit pour notre Communauté – Source ici